Shampoing solide : ayé c'est testé !

Publié le par barnouille




Suite de mes premiers tâtonnements en matière de 
shampoing solide.





Déjà la formule (très inspirée de celle de Caly, après recherches et lecture de plusieurs recettes c'est celle qui me paraissait la mieux adaptée pour moi)
et les quantités pour 20g :


65% sodium cocosulphate
=> 13g (tensioactif doux et biodégradable, apporte mousse ++)
15% SCI (sodium cocoyl isethionate) => 3g (tensioactif doux et biodégradable, conditionneur, apporte mousse +++)
3% BTMS => 0,6g (émulsifiant et démêlant : j'en ai mis assez peu, n'ayant pas énormément de soucis de noeuds, en espèrant que ça suffise)

5% huile végétale de nigelle => 1g (mes cheveux adorent, mais c'est une huile fragile... à intégrer de préférence après chauffe ou chauffer de façon courte et modérée)
0,1% extrait co² romarin = 1 goutte (anti oxydant)
5% shikakai => 1g (poudre ayurvédique : lave, participe au démêlage, assainit le cuir chevelu)
6,4% eau => 1,3g

0,5% HE romarin à cinéole
=> 0,1ml soit 3 gouttes environ (beauté des cheveux)


Remarques :

- Je teste ici l'ajout de poudres ayurvédique dans un shamp' (le shikakai c'est ce qui donne cette "magnifique" couleur au galet), je ne sais pas si cela va servir à grand chose dans cette proportion, m'enfin ça ne peut pas faire de mal déjà. Je pense que si ça me plaît j'en mettrai davantage au prochain shampoing solide.
- la proportion de tensioactif paraît assez importante, mais vu que très très peu de produit est utilisé à chaque lavage de tifs (le galet semble effectivement fondre trèèès doucement, ça m'a l'air rudement économique d'ailleurs), ce n'est apparemment pas grave du tout.


Pour le  mode opératoire, on peut suivre celui de Caly.
Personnellement, j'aime mieux faire fondre le BTMS  au bain marie en premier (il fond plus facilement) puis ajouter les tensioactifs, bien mélanger, puis enfin l'eau (avec le shikakai dilué dedans) et l'huile végétale (avec l'antioxydant). Je chauffe le tout doucement toujours au bain marie en remuant bien jusqu'à obtention d'une pâte souple
(les vermicelles de sodium cocosulphate peuvent ne pas fondre ou mal, c'est normal et ça ne gêne en rien l'utilisation du produit). 
Une fois au stade pâte souple, je sors du feu et à tiède, j'ajoute l'HE ou autres ajouts fragiles, mélange, puis moulage dans un petit moule relativement rigide en tassant. Stocké un quart d'heure au frais, et ça se démoule ensuite facilement.



Premier test aujourd'hui, résultats à court terme :


Odeur : bizarre, je trouve que ça ne sent rien de particulier ... pourtant le shikakai et le romarin (autant l'extrait co² que l'HE) ont tous les deux des odeurs (on va dire) prononcées, mais ces odeurs semblent s'être neutralisées l'une l'autre.
Edit J+2 : Finalement à l'usage je trouve que ça sent bien l'HE romarin. Mais "lorsque ce galet est sec", l'odeur reste faible et indescriptible.
Efficacité  : ça mousse très bien (je fais mousser dans mes mains avant d'appliquer, on peut aussi appliquer le galet directement sur sa tête) et ça lave très bien itou, ça démêle juste suffisamment pour moi (j'avais peur d'avoir surestimé les capacités du BTMS, mais non !)
Après séchage : - cuir chevelu qui gratouillait pas mal au début mais là ça s'estompe... j'espère que ce n'est pas allergique (chose quasi systématique avec les shampoing du commerce) ... si c'est le cas je sens que je vais avoir du tensioactif à troquer lol ! j'attends de voir si cela persiste ou s'aggrave au fur et à mesure des utilisations...
- longueurs assez sèches ... mais du volume et de la brillance.
Trop desséchant ? le souci, si je met plus de corps gras, c'est que ça risque de graisser les racines ... faudrait trouver LE bon compromis entre gras et tensioactifs!
Edit J+2 : 3ème jour sans shampoing et aucun nouveau gratouillis, les cheveux ont regraissé très doucement.. belle perf'  ! Finalement ça n'a pas du agresser du tout mon cuir chevelu, contrairement à ce que je craignais. A voir sur le long terme, mais les quelques gratouilles ressenties au séchage ne devaient être qu'une petite question d'habitude ...

Résultats à plus long terme :

3 semaines après :
Je suis très satisfaite de ce shampoing,  à utilisation toujours nickel niveau mousse,  lavage, démêlage et rinçage.
Je n'ai par contre pas eu l'occasion d'utiliser ce shampoing solide pour éliminer un bain d'huile (THE test d'efficacité d'un shampoing... ;-))... Il faudra que je teste ça avec mes prochains essais.
Côté cuir chevelu, je n'ai plus eu de nouvel épisode de gratouille depuis la première utilisation, donc c'est cool. Il me semble extrêmement doux, car mes tifs regraissent nettement + lentement : j'ai réussi à espacer chaque shampoing de 3 jours sans problème, alors que c'était encore assez délicat avec mon dernier shampoing démêlant liquide.
Côté longueurs : Bcp de brillance, ça c'est bien sympa. Manquent peut être un peu de volume, à la longue (le BTMS ? A remplacer peut être par du CE qui semble laisser les cheveux plus légers...) et petit pb de sécheresse tout de même, nécessité d'utiliser un avant shampoing de temps à autre. A ce niveau la recette mérite d'être encore améliorée...


Edit : Un truc que j'ai oublié !
Le coût de ce galet de 20g de shampoing solide : approximativement 65 centimes d'euros.
A voir pour combien de shampoings il me servira (il fond très doucement) ... j'essaierai d'évaluer ça !

edit : Ce galet de 20g m'aura finalement servi pour 7 shampoings, soit 3 semaines d'utilisation.



Modifications prévues :

- moins de tensioactifs
+ de shikakai ou autre poudre ayurvédique
+ d'HV (mettre un beurre végétal ?)
rajouter un actif hydratant (lequel ?)


La minute curiosité, et vous le shampoing solide, ça vous branche ?
J'ai vu que certaines blogueuses s'étaient déjà lancées, qu'est ce que vous en pensez à l'usage ?



Publié dans Cosméto pour les tifs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ambael 01/11/2009 09:54


merci!!


ambael 15/10/2009 20:41


moi aussi je viens de faire connaissance avec le shikakai et j'adore!!!!
en shampoing solide, ça fait moins cracra qu'en liquide.. la couleur passe mieux, faut que j'essai!!
dis, tu voudrais pas nous mettre un truc ou on peut s'abonner pour avoir les alertes de ton blog???
bizz


barnouille 31/10/2009 22:22


C'est pourtant déjà pas glamour en version solide... lol
Je vais essayer de dégoter cette option Ambael, promis ;-)


sev 24/06/2009 11:59

j'ai testé et j'adore!!!
gratouillis aussi à la premiere utilisation et puis plus rien.
en revanche regarde bien car le CE et le BTMS font soient baisser soit monter le PH. tu peux alors compenser par l'acide lactique.

barnouille 24/06/2009 23:57


Caro, merci ;-) Je suis quasi convertie moi aussi !
Sev, salut et bienvenue par ici :-) C'est marrant que tu aies eu aussi ces gratouilles ô_O
Je sais pour le ph, c'est pour ça en fait que mon premier essai n'avait pas été fait directement avec du CE... c'est l'une des seules choses qui me soucie d'ailleurs pour le prochain essai de
shampoing solide avec ce conditionneur, je ne suis pas habituée à ajuster le ph de ce genre de produit... et puis le ph va t'il seulement être mesurable ? Arf... Ca demande encore reflexion tout ça
!


carosmetiques 19/06/2009 20:56

superbe ce petit galet!!!
chez nous, ça a été tester et approuvé par toute la famille!!
l'efficacité est là, ludique et en plus économique!J'adore!!!!
bravo et mille bisous

caly 08/06/2009 20:08

Oh il est beau ce ptit galet ^^
Définitivement pour moi les shampooing en barre sont adoptés... en plus ils sont super pratiques !

barnouille 12/06/2009 22:47


Coucou Caly (et merci pour le lien, j'ai pas compris tout de suite pourquoi j'avais autant de visites d'un coup lol)
C'est vrai que ces shampoings sont drôlement pratique !
Et puis économique... j'ai pas fini de mettre à jour ce post d'ailleurs :-)